ESPAGNE | VEHICULES AUTOGAS OBTIENNENT AUTOCOLLANTS ECO - BK Gas

03-08-2016

ESPAGNE | VEHICULES AUTOGAS OBTIENNENT AUTOCOLLANTS ECO

Le nouveau système de classification de véhicules de la direction générale des transports distingue les véhicules selon leurs émissions, et tient compte des véhicules à LPG, qui sont reconnus pour leurs faibles émissions avec l’écolabel (vert et bleu). Cette classification vise à catégoriser les véhicules plus respectueux de l’environnement, et à être un outil efficace pour les politiques municipales, en permettant des restrictions de la circulation dans des épisodes de forte pollution, et en promouvant de nouvelles technologies à travers des avantages fiscaux ou des avantages liés à la mobilité et l’environnement.

Selon cette classification, il y a quatre catégories de véhicules :
1. ECO (étiquette bleue et verte), y compris les voitures Autogas. Cette classe contient les voitures, camionnettes, véhicules à plus de huit places et les véhicules de fret classées dans le registre des véhicules comme les véhicules hybrides rechargeables avec portée < 40km.
2. zéro émission (étiquette bleue), contenant les véhicules électriques à batterie, véhicules électriques avec moteur d’assistance, véhicules hybrides avec une portée minimale de 40 kilomètres et les véhicules à pile à combustible.
3. C (étiquette verte) : les voitures essence et véhicules utilitaires légers immatriculés depuis janvier 2006 et diesel à partir de 2014. Il comptera également pour les véhicules ayant plus de huit places et des véhicules de fret, l’essence et du diesel, inscrit depuis 2014.
4. B (étiquette jaune) : les voitures essence et véhicules utilitaires légers immatriculés depuis janvier 2000 et le diesel de janvier 2006. Véhicules de plus de huit places et des véhicules de fret, l’essence et du diesel, inscrit depuis 2005.

« Nous sommes très satisfaits de l’écolabel et nous sommes convaincus des avantages que notre carburant peut contribuer à améliorer la qualité de l’air dans les villes, grâce aux faibles émissions de NOx et aux niveaux de  particules de polluants de presque zéro» explique José Luis Blanco, directeur de l’AOGLP (l’opérateur espagnol Association de GPL), qui s’est félicité de la nouvelle initiative.